27 mai 2024

bordeauxlemag

L'actualité bordelaise

Une décision et des communiqués

2 min read

La commission de discipline a fini par donner une décision après l’arrête du match Bordeaux-Rodez comptant pour la 38ème journée de la Ligue 2 BKT.

On ne va pas commenter le verdict mais juste vous proposez les communiqués de la commission de discipline, des Girondins de Bordeaux et du club de Rodez.

Commission de discipline :

Au regard de la gravité des faits, la Commission de Discipline de la LFP avait décidé, le 5 juin 2023, de mettre le dossier en instruction.

Après lecture du rapport d’instruction, la Commission, qui constate l’intrusion d’un supporter pour porter volontairement atteinte physiquement à un joueur qui venait d’inscrire un but, prononce les décisions suivantes à l’encontre du FC Girondins de Bordeaux :

  • La perte par pénalité de la rencontre FC Girondins de Bordeaux – Rodez Aveyron Football comptant pour la 38e journée de Ligue 2 BKT
     
  • Retrait d’un point ferme pour la saison 2023-2024
     
  • Fermeture pour deux matchs fermes et deux matchs avec sursis de la Tribune Sud du Matmut Atlantique

Girondins de Bordeaux :

La Commission de Discipline de la LFP a prononcé ce jour une décision aussi incompréhensible que disproportionnée, tant au regard des éléments du dossier que de la jurisprudence. Le FC Girondins de Bordeaux va saisir dans les plus brefs délais le CNOSF pour défendre ses droits et l’équité sportive.

Rodez :

« Le Rodez Aveyron Football prend acte de la décision de la LFP suite à la commission de discipline qui a eu lieu ce jour à 13h. Suite à la commission de discipline de la LFP ce jour, le Rodez Aveyron Football prend acte de la décision de “la perte par pénalité de la rencontre FC Girondins de Bordeaux / Rodez Aveyron Football comptant pour la 38e journée de Ligue 2 BKT pour le club de Bordeaux”, ce qui engendre la victoire de Rodez et le maintien mathématique du club pour la 5e année consécutive en Ligue 2 BKT.

Par l’instruction et le verdict de la commission de la LFP, toute la lumière a été apportée sur ce dossier et permettent de confirmer la probité du club et de l’ensemble de ces acteurs.

Cet épisode, où le Rodez Aveyron Football a été acteur bien malgré lui, aura fortement marqué le club, les joueurs de son effectif, et plus particulièrement Lucas Buades, ainsi que l’ensemble des salariés de la structure. Le déferlement de messages haineux, menaces de mort reçus depuis plus d’une semaine envers le club et son joueur, Lucas Buades, ne doivent plus être permis à ce jour. Par ce communiqué, nous avons une pensée particulière à toutes les victimes de harcèlements et plus globalement de violences. Ce n’est plus tolérable.

Le Rodez Aveyron Football, son président, se réservent le droit de donner toutes suites judiciaires aux différentes menaces et diffamations dont ils ont été l’objet.