Lopez doit garder les féminines

La fédération française de football n’a pas fait un cadeau à Gérard Lopez en votant contre la scission entre le football masculin et féminin.

Le président de Bordeaux souhaitait trouver un autre actionnaire pour prendre en charge la section féminine, comme cela a été le cas pour l’Olympique Lyonnais. Le club champion de France a profité d’un vide juridique pour céder sa section.

76,17% des votants ont explicitement dit NON pour modifier le règlement.

crédit photo : @girondins.com

Retour